F.O.L. - CLUB AMICAL PROGRESSIF DE LOGGO "LORD BYRON"


ACTIVITES DU CLUB AMICAL PROGRESSIF DE LOGGO

 

 

 

 

Le conseil d'administration du CLUB AMICAL PROGRESSIF DE LOGGO "LORD BYRON", en collaboration avec Mattheos-Tours/Egio, organisé une excursion au

STEMNITSA - DIMITSANA - VYTINA

le dimanche, 9 février 2020 - départ de Loggo: 07.00 heures

Participation aux frais : 17,00 EURO par personne

Lors de l'inscription, nous demandons le paiement du prix du voyage.

Informations complémentaires et inscription:
    Mme Despina Manolopoulou, 6984 14 2411
    Mme Dimitra Prinou-Tsamtsouri, 6976 61 6337
    Mme Eleni Ntourou, 6974 66 8577

    

 

PROGRAMME:

Dans peu de temps!

 

STEMNITSA

Stemnitsa, 1915-1976 officiellement Ypsous, dans l'ancien Hypsous, est un village de montagne ayant le statut de communauté locale dans les hautes terres centrales de l'Arcadie. Il appartient au district de Trikoloni de la municipalité de Gortynia. Avec le monastère de Saint-Jean-Baptiste, aujourd'hui inhabité, elle était une paroisse rurale indépendante depuis 1912, et une paroisse urbaine depuis 1995. En 1997, l'incorporation à Trikoloni a eu lieu, qui en 2011 a fusionné dans la communauté nouvellement créée de Gortynia.

Le village se trouve à presque 1100 m d'altitude, entouré de montagnes et de profondes vallées. Au loin, vous pouvez voir la plaine de Megalopoli. Toute la région est densément boisée.

    

En été, toujours quelques degrés plus frais que les endroits plus bas, elle est devenue une station d'été et une attraction pour les sports d'hiver. Bien que l'Arcadie, en particulier les hautes terres, soit très verte et densément boisée, la topologie et le climat n'ont toujours permis que le pastoralisme et l'élevage en pâturage. L'Arcadie a donc toujours été de peu d'intérêt pour les occupants d' "outre-mer" et des régions environnantes du Péloponnèse. Tout ensemble, nous avons fait en sorte que l'Arcadie reste une idylle - pendant 3000 ans et jusqu'à aujourd'hui. Stemnitsa ainsi que Dimitsana, à 7 km au nord, sont des établissements caractéristiques de cette région.

Sur le chemin de la côte ouest via Olympia, ou des deux centres de Megalopoli et Tripoli, les villes de Stemnitsa et Dimitsana, qui sont typiques de l'Arcadie, sont encore difficiles à atteindre, malgré les routes bien développées.

Stemnitsa et Dimitsana étaient des lieux de refuge importants pendant la lutte grecque pour la libération de la domination ottomane, et pas seulement pour leur idole de liberté Theodor Kolokotronis. Dans les villages de montagne et les monastères situés dans la gorge des Lousios, la langue grecque a persisté même lorsqu'elle était à peine parlée dans le Péloponnèse occupé par les Ottomans. En bas dans la gorge, dans le monastère Philosophou, qui était inaccessible aux forces d'occupation turques, la langue et la culture grecques étaient enseignées et transmises.

Stemnitsa a été un important centre d'artisanat pour l'Arcadie du 17e au 20e siècle. Le musée du folklore, ouvert en 1992, témoigne des métiers perdus de la fonderie de cloches, de l'étain, du cuivre, du laiton, du travail du cuir, de l'argent et de l'orfèvrerie.

             Monastère de Saint-Jean-Baptiste                                                                                               Musée du folklore Stemnitsa

 

   DIMITSANA

   

Dimitsana est un village dans les montagnes de l'Arcadie avec environ 400 habitants. 1992-2010 il a formé avec quelques villages voisins la communauté Dimitsana. Le 1er janvier 2011, cette commune a été fusionnée avec sept autres dans les environs pour former la commune de Gortynia, dont le siège administratif est Dimitsana dans le district communal du même nom.

Le village est situé entre 960 et 1080 m d'altitude, au-dessus des gorges de Lousios. Le village est situé sur une selle par laquelle on peut rejoindre le nord du Péloponnèse depuis le plateau de Megalopoli. En raison de l'altitude, il ne fait pas si chaud en été, de sorte que le village et ses environs sont une destination populaire pour les touristes grecs.

Dimitsana se trouve sur les ruines de l'ancienne Tefthi, qui était déjà mentionnée dans des documents sur la guerre de Troie. Dimitsana a été mentionné pour la première fois dans des documents en 967. La colonie a également joué un rôle dans le soulèvement contre l'Empire ottoman en 1821.

Le musée de l'énergie hydroélectrique en contrebas du village mérite également une visite. Le musée en plein air montre de façon vivante comment l'énergie hydraulique était traditionnellement utilisée ici à des fins diverses. Le musée d'art sacré et une bibliothèque avec des écrits du 14ème siècle valent également la peine d'être vus. L'emplacement du village lui-même est également un point d'attraction. La gorge de Lousios avec ses sentiers de randonnée vers les monastères rupestres de Prodromou et Philosophou fait également partie des attractions.

             Musée de l'énergie hydroélectrique                                                                                              Dimitsana

             Dimitsana                                                                                                                                  Monastère Philosophou

Le patriarche œcuménique Grégoire V est né à Dimitsana. Dans la maison où il est né, il y a maintenant le musée de l'église de Dimitsana. Dimitsana fut également le lieu de naissance du métropolite Palaion Patron Germanos, l'un des protagonistes de la lutte de libération de la Grèce contre les Ottomans en 1821.

             Maison du Patriarche Gregor V

 

 

VYTINA

Le village de Vytina est situé à une altitude de 1030 mètres dans les montagnes Mainalos dans une zone boisée avec des pins, des sapins et des châtaignes et est l'une des destinations touristiques les plus populaires dans le Péloponnèse et dans toute la Grèce. Elle compte 652 habitants (recensement de 2011) et a formé avec quelques villages environnants une municipalité indépendante de 1997 à 2010, qui a été fusionnée dans la municipalité de Gortynia nouvellement créée le 1er janvier 2011.

Le nom vient du mot "Vythos - Βυθός" car le village a été construit à l'origine dans un creux. Elle a probablement été fondée après l'abandon de l'ancienne ville "Methydrio - Μεθύδριο", dont les ruines se trouvent à 5 kilomètres de là.n.

    

Pausanias mentionne la ville de Methydrio en 174 AD: "Μεθύδριον ουχί πλέον ακμάζουσα πόλιν..". Vytina a probablement été fondée en 350 AD à une distance de deux ou trois kilomètres de l'emplacement actuel.

Dans les temps anciens, Déméter et Poséidon y étaient vénérés ; des ruines de temple sont conservées à l'entrée du village de Magouliana.

Lors de la révolution grecque de 1821, Vytina était un centre de ravitaillement pour les combattants de la liberté et a donc joué un rôle important, avec pour résultat qu'elle a été bombardée sept fois par les troupes d'Ibrahim Pacha.

Après la libération de la domination ottomane et jusqu'à la 2ème guerre mondiale, Vytina était le grand centre commercial de la région avec un important marché. Es gab sogar eine Zweigstelle der Athener-Bank und eine forstwirtschaftliche Schule. La raison principale du développement du village était le manque de liaisons routières des villages environnants - et lorsque ceux-ci ont été créés, Vytina en tant que centre commercial était de l'histoire ancienne. Ein heute bedeutender Faktor bildet das Skizentrum von Ostrakina. A visiter dans la région est Argyrokastreo (1450 m d'altitude) près de Magouliana, construit sur un rocher de 100 m de haut en 1205 par les Francs quand ils ont fondé la Baronnie d'Akowa.

Les principales attractions de Vytina sont l'église de St. Tryfonas, construite en 1846 principalement à partir du marbre noir local sur la place centrale, les deux boulangeries traditionnelles au feu de bois près de la place principale et le musée du folklore. Il est également intéressant de visiter la bibliothèque avec des écrits et des livres du 17ème siècle. Sans oublier : La route arborée qui commence presque à la place du village et se termine à la route nationale Tripoli-Vytina. Les principaux produits sont le miel des forêts de conifères, les produits carnés des producteurs locaux et le fromage.

 


<- retour